Le marché de l’immobilier à Ténérife

Tenerife est l’île la plus vaste de l’archipel espagnol des Canaries qui est composée de 7 îles au total. Elle est réputée pour son climat tempéré qui avoisine les 23 degrés tout au long de l’année, sans oublier la diversité de ses paysages entre le nord et le sud qui s’explique par la présence du volcan El Teide, le plus haut sommet d’Espagne, qui sépare l’île en deux parties : au nord la végétation y est très présente tandis qu’au sud les paysages sont plus arides et réputés pour les plages de sable volcanique. Depuis plusieurs années Tenerife séduit de plus en plus les étrangers que ce soit pour les vacances où s’y installer, l’île semble être devenue l’un des nouveaux Eldorado européen de l’immobilier.

 

                Tenerife en quelques chiffres ça donne quoi ?

Tenerife se place en seconde position, juste derrière Alicante, dans les destinations espagnoles les plus prisées avec 37,63% de parts de marché en 2018.

En 2017, le rendement brut d’un bien en location sur l’île était de 9,5%, à ce jour ce rendement est évalué à environ 7,5%.

En 2018, la demande étrangère pour la location vacances et longue durée confondue était de 41%.

Entre 2017 et 2018, prix moyen du mètre carré sur l’île a augmenté de 3,9%.

Lors du premier trimestre de 2019, 34,2% des acheteurs étaient étrangers.

Au cours de l’année 2018, l’archipel a enregistré 30% de visiteurs en plus que l’année précédente, de plus, on note une hausse de 17% de visiteurs à Tenerife lors des deux premiers mois de 2019 comparé à l’année précédente.

Ce qu’il faut savoir sur l’archipel et surtout sur Tenerife

Tout d’abord, depuis environ 2 ans, la majorité des acheteurs sont les Italiens, qui ont détrôné les Anglais, et représente à ce jour 21,97% de parts de marché dans l’archipel et 22% sur l’île de Tenerife, soit 4,3 points de plus qu’en 2014. En seconde position, les Britanniques avec 16% de parts de marché alors qu’en 2016 ils en comptabilisaient 24%, et enfin les germanophones qui sont responsables de 13,7% des achats. On peut constater que la demande étrangère est l’une des composantes essentielles du marché de l’immobilier à Tenerife.

En termes de rentabilité, l’archipel des canaries fait partie des 4 régions (avec Alicante, la Costa del Sol et les Baléares) où il est le plus rentable d’acheter un bien dans le but de le mettre en location. De plus, San Cristóbal de la Laguna et Arrecife, deux villes situées à Tenerife, se place dans le top 5 des municipalités espagnoles les plus rentables en 2018. Enfin, une enquête publiée en novembre 2018 à mis en avant le fait qu’à ce jour il est plus rentable d’acheter un bien pour le mettre en location à Tenerife que dans les villes de Barcelone ou Madrid.

                Enfin, Tenerife est devenu un lieu accueillant et accessible à tous. En effet, le coût de la vie sur place est peu cher et donc adapté aux porte-monnaie les plus modestes. Cependant, l’île dénombre aussi de nombreux lieux et hôtels luxueux tel que le Ritz-Carlton situé dans le golf d’Abama sur la Costa Adeje. Le marché immobilier de l’île propose aussi une offre très variée et adoptée à tous les budgets allant du simple studio aux villas luxueuses. De plus, l’île du printemps éternelle développe constamment ses infrastructures avec un nouvel hôpital, une école internationale et des deux aéroports offrants des vols toute l’année vers 164 destinations dans 32 pays différents. Tous ces éléments semblent être des atouts majeurs pour les couples, les familles ou les retraités  qui souhaiteraient s’installer ou simplement avoir un pied-à-terre au soleil. À cela s’ajoute le fait que Tenerife n’a jamais été impacté par les problèmes d’insécurité auquel se sont heurtés les pays du Maghreb et du Moyen-Orient ce qui a favorisé davantage le tourisme sur l’île. Tenerife regorge d’atouts qui font d’elle le lieu idéal pour investir dans un bien pour y vivre ou bien venir profiter du soleil quelques semaines par an tout en le rentabilisant grâce à la location le reste de l’année.

                En définitive, le marché de l’immobilier de Tenerife semble continuer à bien se porter malgré quelques fluctuations dues à une décélération économique ainsi que le Brexit, qui notamment chez les Britanniques, provoque une incertitude. Cependant, selon Felix Lores économiste chez BBVA Research, la forte population de jeunes et leur demande potentielle devraient permettre de réguler les fluctuations du marché. De plus, en avril 2019 a eu lieu le premier salon de l’immobilier à Tenerife dans le but de mettre en relation offreurs et demandeurs, ce salon devrait devenir annuel. À cela s’ajoute l’arrivée sur le marché du promoteur Vital Inmobiliaria qui a trois projets de construction ambitieux sur l’île. Enfin, on peut affirmer que Tenerife est devenu une destination phare en matière de marché immobilier.

L.Paulin